Immobilier Real Estate Immobilie

Plantes vivaces


A l’inverse des annuelles ou des bisannuelles, la plante vivace a l’avantage de fleurir plusieurs années de suite. Germant généralement à la fin du printemps, la plante vivace est caractérisée par le fait qu’elle disparait en période hivernale pour réapparaitre aux beaux jours. Offrant une palette de variétés et couleurs infinies, la plante vivace est la reine de nos balcons et terrasses. Odorantes et décoratives, elle saura trouver sa place aux quatre coins du jardin.

D’une hauteur moyenne de 30 centimètres, la plante vivace se plante habituellement au printemps, même s’il est possible de la cultiver tout au long de l’année, hormis durant les gelées. Certaines rares variétés sont persistantes comme par exemple le Helleborus Niger qui fleurit en période de fin d’année, toutefois la grande majorité des espèces fleurit au printemps ou en été.

Le muguet, l’iris, la pivoine, la primevère, le myosotis ou encore la valériane sublimeront votre terrasse au printemps, tandis que le bleuet, la marguerite, l’œillet, la sauge ou encore l’acanthe s’épanouiront durant les grosses chaleurs. De leur côté, l’hélianthus et le sedum préfèreront fleurir en automne, pendant que la violette ou l’hellébore commenceront tout juste à bourgeonner.

Pour les vivaces printanières, mieux vaut commencer les plantations en automne afin que les plantes s’acclimatent parfaitement au sol et se fortifient avant la belle saison. De plus, il est préférable de ne pas « stresser les plantes » en les repiquant lors des fortes chaleurs ou au contraire lors des grands froids. Pour les jardins situés dans des régions froides, il sera plus judicieux de planter les vivaces au printemps lorsque le sol n’est plus empreint aux gelées.

En ce qui concerne l’entretien, rien de bien compliqué, il vous suffira de régulièrement désherber afin de limiter la propagation des mauvaises herbes. Et pour l’arrosage, il suffit de s’en remettre à l’aspect du sol. Ni trop d’eau, ni trop peu.

La culture des vivaces se fait le plus souvent par démultiplication. En séparant les tiges les unes des autres, il ne vous restera plus qu’à les replanter où bon vous semble. Bien que peu utilisé, le semis marche tout de même très bien. Pour se faire, il vous faudra récolter les graines des plantes et les stocker avant de les semer au printemps suivant. Le bouturage et le marcottage sont aussi des solutions envisageables.

Beaucoup utilisé pour garnir les massifs rocailleux ainsi que les bordures de jardins, les plantes vivaces sont faciles à cultiver et ne requièrent que très peu d’entretien.




Laissez votre avis

Pseudo :
Email :
Être averti d'une réponse par email


Annuaire du jardin
Vente de maison Les Clés du Midi

Dossier assurance-habitation

Dossier investissement-immobilier

Dossier gestes-ecologiques

Dossier musique

Dossier chauffage-electrique

Dossier demenagement

Dossier credit-immobilier

Dossier piscine

Dossier mariage

Dossier decoration

Dossier home-staging

Dossier architecte

Dossier plombier

Dossier renovation-construction

Dossier panneau-solaire

Dossier energies-renouvelables

Dossier electricien-electricite

Dossier logement

- Devenir revendeur -