Immobilier Real Estate Immobilie

Plantes grasses


Les plantes grasses sont des végétaux ayant la particularité de ne nécessiter qu’un apport très restreint en arrosage. Caractérisée par son extraordinaire capacité à stocker d’importants volumes d’eau, elle a la spécificité de très bien résister aux périodes de sécheresse, même intenses. Aussi appelée « succulente », la plante grasse se présente sous diverses formes, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Cactées, crassulacées, euphorbiacées, ou encore mésenbryanthémacées, essayons de faire un rapide état des lieux des espèces répertoriées à ce jour.

Véritable gourde vivante, les célèbres cactus font partis de la variété des cactées. Possédant des aiguilles plus ou moins prépondérantes à la place des traditionnelles feuilles que possèdent les plantes classiques, les cactées ont une sève dite « aqueuse ». Même si leur floraison n’est pas régulière, elle n’en reste pas moins étonnante. Une des variétés les plus connues est le « Echinocactus Grusonii » ou encore le « Astrophytum Capricorne Senile ». Le « Rébutia » ainsi que le « Mammillaria » sont aussi d’une exceptionnelle beauté lors de la floraison.

De leur côté, les crassulacées sont idéales pour la culture en milieu aride. En cela elles sont souvent sollicitées pour décorer les massifs de rocaille. De formes et couleurs diverses, elles sauront vous surprendre par leur originalité. Toutefois, il vous faudra éviter d’opter pour ce type de succulentes si vous recherchez essentiellement à fleurir votre jardin. Bien souvent assimilées aux cactées, les euphorbiacées n’en restent pas moins des euphorbes également appelés tithymales essentiellement caractérisées par leur sève laiteuse et la présence quasi systématique d’épines sur leur tige. L’« Euphorbia Ferox » en est un exemple frappant.

Pour conclure, les « mésembryanthémacées » sont en quelque sorte un mélange d’un peu toutes les autres espèces et sont considérées en tant que telles car non officiellement répertoriées dans les autres catégories. Il est notamment possible d’y rencontrer les fameux « lithops » (plantes cailloux).

En ce qui conserve leur entretien, rien de bien sorcier, c’est à croire que ces plantes n’ont pas besoin de nous. Particulièrement résistantes, les plantes grasses ne craignent que les excès d’eau qui peuvent causer leur perte en un rien de temps. Un arrosage très limité est donc vivement conseillé. Misez sur un arrosage abondant toute les trois semaines environs en laissant la plante au repos total durant les mois les plus froids de l’année. Pour ce qui est de la culture elle-même des plantes grasses, il vous sera possible de miser sur différentes options telles que le semis de graines, le bouturage ou encore la division des plants. Facile à cultiver et à conserver en bonne santé, les plantes grasses sont les compagnons parfaits des gens qui n’ont pas la main verte.




Laissez votre avis

Pseudo :
Email :
Être averti d'une réponse par email


Annuaire du jardin
Vente de maison Les Clés du Midi

Dossier assurance-habitation

Dossier investissement-immobilier

Dossier gestes-ecologiques

Dossier musique

Dossier chauffage-electrique

Dossier demenagement

Dossier credit-immobilier

Dossier piscine

Dossier mariage

Dossier decoration

Dossier home-staging

Dossier architecte

Dossier plombier

Dossier renovation-construction

Dossier panneau-solaire

Dossier energies-renouvelables

Dossier electricien-electricite

Dossier logement

- Devenir revendeur -